Le Printemps de la Gare Lisch

La Gare Lisch

Située à 7 min de la Gare Saint-Lazare entre Asnières-sur-Seine et Bois-Colombes (92), la Gare Lisch, du nom de son architecte, est un bâtiment exceptionnel. Ancien embarcadère du Champs-de-Mars, gare des expositions universelles de Paris de 1878 et 1889, elle fut démontée vers le milieu de l'année 1897, puis devint en 1924 « la gare électrique » de Bois-Colombes.

Inscrite en 1985 à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques, la Gare Lisch se meurt dans l’indifférence générale depuis plus d’un quart de siècle et les quelques projets visant à trouver une nouvelle vocation à ce bâtiment ont tous échoué !

Opération Ulule

Mobilisons nous pour financer ensemble un projet InsideOut qui sera exposé autour de la gare pour symboliquement prévenir que son avenir ne se fera pas sans ses riverains.

Rester informé

Sur Facebook

La gare Lisch, une histoire mouvementée !

Slide précédent
Slide suivant

A l’angle de l’avenue de Suffren et du quai d’Orsay, le nouvel embarcadère du Champs-de-Mars accueille ses premiers voyageurs : une nouvelle gare terminus parisienne est née.

Inauguration de la 3ème exposition universelle parisienne, située sur le champs-de-mars. En 6 mois, plus de 16 millions de voyageurs défilent dans Paris pour visiter l’exposition.

Son architecte, Juste Lisch, édifie une structure métallique exemplaire au remplissage de briques et céramiques, pourvue de larges verrières. Juste Lisch est aussi l’architecte des gares de Porte Dauphine, Javel et Invalides et de l’actuelle gare Saint-Lazare.

Au pied de la gare Lisch, pour l’exposition universelle de 1889, un autre monument historique exceptionnel voit le jour : la tour Eiffel.

En 15 ans et témoin de deux expositions universelles, la gare Lisch terminus de la ligne du Champs-de-Mars, reçoit et expédie plus de 6 millions de voyageurs.

À l’aube du XXème siècle, les lignes de chemin de fer gênent la transformation du centre de Paris. La gare Lisch est alors démontée et déplacée Impasse de Carbonnets, à la frontière entre Asnières-sur-Seine et Bois-Colombes.

L’ancien embarcadère reprend du service en qualité de gare électrique, terminus des trains omnibus Paris-Bois-Colombes.

D’importants travaux entre Asnières et Bois-Colombes signent la fin de l’utilisation de la gare Lisch comme gare voyageurs.

La gare Lisch abrite diverses activités liées à l’activité ferroviaire mais les années s’écoulent et le passé prestigieux de l’édifice s’efface de la mémoire collective.

Sauvée in extremis de la démolition par un passionné d’histoire ferroviaire et d’architecture, la gare Lisch est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

Un incendie détériore encore un peu plus l’état de la Gare Lisch. La mairie d’Asnières condamne définitivement son accès au public en murant les accès.

Après l’abandon de plusieurs projets de réaffectation, la Gare Lisch menace aujourd’hui de s’effondrer sur elle-même.

Naissance de la mobilisation Gare Lisch - Opération Renaissance.

Le lancement de la mobilisation sur Internet reçoit ses premiers échos.

Redonnons vie à la Gare Lisch !

« Tout le monde pensait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait. »
Marcel Pagnol

Et si on se mobilisait ?

Slide précédent
Slide suivant
Soutenir

Soutenir

Aujourd’hui, le potentiel des réseaux sociaux n’est plus à démontrer, ils sont les nouveaux outils fédérateurs dont la gare a besoin.

Aimez la Page Facebook, partagez-la et faites connaître la Gare Lisch autour de vous !

Participer

Participer

Pour que le projet ne soit pas simplement virtuel, nous avons besoin de montrer les vrais visages de la mobilisation.

Faites le geste symbolique, envoyez votre photo, et affichez votre soutien.

Financer

Financer

Notre objectif est d’aller jusqu’à la collecte des fonds nécessaires à l’aboutissement du projet.

Bientôt, une plateforme innovante et ludique de financement collaboratif vous permettra de parrainer « un morceau d’histoire ».

Soutenir

Pour sortir la gare de l’ombre et de l’anonymat, nous avons créé une page Facebook.

Apportez-nous votre soutien en devenant « Fan » de la page.

Ainsi, vous pourrez suivre l’évolution du projet et partager les informations avec vos proches et vos amis.
Vous pourrez aussi échanger avec nous et nous construirons ensemble cette renaissance.

Vous êtes déjà plus de 5 000 à avoir rejoint l’aventure.

Plus nous serons nombreux, plus nous attirerons l’attention des médias et donnerons de l’écho à la mobilisation.

Pour devenir Fan : c’est par là !
http://www.facebook.com/garelisch

Participer

Pour mettre un visage sur notre mobilisation, suivez les instructions. Cela ne vous demandera que quelques secondes, un petit geste, et surtout un joli sourire !

Envoyez-nous vos photos à l’adresse :
jeparticipe@garelisch.fr

Si vous le souhaitez, présentez vous à la communauté et dites-nous ce que représente la Gare à vos yeux et comment vous désirez apporter votre pierre à l’édifice.

Vous retrouverez votre affiche sur la page Facebook de l’opération et sur le site dans la rubrique « Qui sommes-nous ? ».
Et si vous la partagez ou la mettez en photo de profil, alors vous êtes formidables !

Financer

À l’heure où les caisses des administrations sont presque vides, il va falloir faire autrement pour soulager les coûts liés à la réhabilitation.
Une solution s’offre à nous : le financement participatif.

Nous avons créé un fonds de dotation d'intérêt général pour accueillir les promesses de don des particuliers et des entreprises, de façon à soulager ou se substituer aux aides publiques, et convaincre les élus et RFF (Réseau Ferré de France, actuel propriétaire) de nous faire confiance.

De premières estimations évaluent le montant des travaux à 5 millions d’euros. 5 millions, c’est approximativement le nombre de cm² du sol de la nef centrale de la gare.

Notre idée est de vous proposer bientôt un dispositif innovant permettant de signer et parrainer des cm² du sol de la gare, et ainsi de s’offrir « un morceau d’histoire. »

Autour d'un projet fédérateur : la cité du voyage

Un lieu dédié aux voyageurs en 1878… et dédié au voyage DEMAIN !

Créer la Cité du voyage c'est faire de la Gare Lisch le 1er pôle culturel et économique dédié au voyage, à l’aventure et à l’exploration. Un lieu qui serait convivial, ouvert sur le monde, au carrefour des cultures, animé par et pour tous.

Les valeurs qui nous animent : Le voyage c'est avant tout la rencontre. Un moyen extraordinaire de compréhension et de rapprochement entre différentes cultures.

Découverte, respect, partage et solidarité sont les principes avec lesquels nous vous proposons de créer ensemble cette Cité du Voyage.

Son fonctionnement : Force est de constater aujourd'hui que les subventions publiques se font plus rares, contraignant d'un même mouvement l‘animation et le développement d'un lieu. C'est pourquoi, l'activité de la Cité doit permettre son auto financement, un juste équilibre qui assure son autonomie et sa viabilité économique.

L'animation du lieu : Proposer des activités culturelles pour tous, défendre un engagement social, avec des considérations responsables. La Gare Lisch c'est plus de 1000m2 modulables pour accueillir de façon permanente ou temporaire bibliothèque, vidéothèque, espace de projection, espace de réception, boutique du monde, espace ludo-éducatifs pour découvrir les cultures du monde, conférences, départs d'expédition, expositions, espace de co-working, restaurant, concerts, espace associatif, spectacle vivant, festival, café...

Pour résumer, la Cité du Voyage ça pourrait être :

  • L'esprit d'initiative au service d’un lieu ouvert sur les autres et sur le monde, social, solidaire et accueillant
  • Un lien entre les populations quel que soit leur âge, leur niveau de vie et leur origine : le goût du voyage est universel !
  • Une démarche inscrite dans son époque et son environnement, en lien avec l’histoire de la Gare
  • Un projet créateur de vie et d’envies, et créateur d’emplois

Qui sommes-nous ?

qui-sommes-nous ?

La mobilisation « Gare Lisch - Opération Renaissance » réunit des riverains, d’Asnières et Bois Colombes, mais aussi des franciliens, et amoureux du Patrimoine de tous horizons.

La sauvegarde et la réhabilitation de la Gare Lisch concerne la ville, son patrimoine, son évolution et ses citoyens.

Pour avancer et réunir des fonds, nous avons créé un organisme d'intérêt général : Fonds de dotation Gare Lisch – Opération Renaissance.

Parmi nos premiers soutiens (bientôt détaillés sur cette page) :

  • Pierre Tullin (sauveur et historien de la Gare Lisch),
  • de nombreux architectes et acteurs du Patrimoine parmi lesquels Michel Cantal-Dupart, Jean-Paul Midant, Maurice Culot, Alexandre Gady, Luc Fournier, et le Cabinet Janand-Delahousse,
  • des entreprises,
  • des associations d’Asnières,
  • des élus,
  • ... mais aussi Hélène, Sylvain, Christine, Federica, Jacques, Stéphane, Florian, Benoit, Maureen, Luc, Alexandre, Danièle … et bien d’autres, fans, amis et anonymes que nous remercions chaleureusement pour l’intérêt, le temps et les conseils donnés jusqu’à présent.
  • Et vous ?

Contactez-nous

Si vous voulez en savoir plus ou si vous pensez pouvoir nous aider, contactez :

Le fonds de dotation
Gare Lisch – Opération Renaissance
Nicolas Sirot
06 83 47 19 42

contact@garelisch.fr

Inscrivez-vous à notre lettre d'information

La meilleure option pour suivre les grandes avancées de notre projet en recevant par e-mail les annonces essentielles.

* champ requis

Nous respectons votre vie privée, votre adresse ne sera pas transmise à un tiers sans votre accord et nous vous informerons avec parcimonie. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.